Le roi de la psore


Mode d'action

Le plus puissant des antipsoriques : action centrifuge, alternances et
périodicité
Action sur la peau : éruptions, prurit
Action sur les muqueuses : irritation chronique
Action sur l’appareil circulatoire : congestions locales


Mots-clés

Auto-intoxication
Périodicité
Alternances
Congestion
Brûlure


Symptômes principaux

Thermophobie : cherche une place fraîche
Fatigue de 11h ; désir de sucre
Céphalée congestive ; tous les 7 ou 14 jours
Douleurs brûlantes, démangeaisons brûlantes
Vertiges au réveil, en se baissant
Fièvre : joues rouges ; plantes et paumes brûlantes


Symptômes étiologiques

Suite de suppression des éruptions
Suite d’abus d’aliments sucrés
Suite de maladies traînantes

Modalités

• Aggravation
Station debout, repos
Matin à 11 heures
Chaleur : ambiante, du lit, des vêtements
Eau : bains, lavages
• Amélioration
Eliminations
Mouvement
Temps sec et chaud, grand air
Couché sur le côté droit
• Désirs et aversions
Faim boulimique ou petit appétit, grande soif
Désirs : sucreries, boissons alcoolisées, aliments gras


Indications principales

Anti-psorique dans les maladies allergiques
Maladies alternantes et périodiques
Insomnies avec réveil au moindre bruit
Diarrhée matinale irritante
Atopie respiratoire, rhinite, asthme
Atopie cutanée, eczéma, prurit, éruptions sèches
Palpitations, HTA
Rhumatismes et rachialgies aggravées debout

Version imprimable