Le romarin


Drainage et régénération hépatique – anti-sénescent

Ce sont les jeunes pousses qui sont utilisées. Leur action est celle d’un anti-sénescent assez général, avec comme centre principal d’action la cellule hépatique et comme centres secondaires la muqueuse de l’intestin et le système nerveux.
C’est un immense médicament de régénération du foie, dans ses fonctions digestives mais aussi métaboliques et hormonales.
ROSMARINUS sera indiqué en association avec les traitements des autres troubles endocrines (thyroïde, pancréas, surrénales, gonades etc.) car le foie est un passage métabolique obligé de tous ces grands axes.

Les jeunes pousses de romarin vont donc avoir une action antivieillissement sur toutes les grandes fonctions biochimiques du corps.
Action sur les défenses immunitaires et il est donc indiqué dans les tableaux d’allergie chronique.
Action également sur l’acné, les règles douloureuses, certaines frigidités et chez l’homme certaines formes d’impuissance de même que les prostatites et les adénomes de la prostate.
Action sur les fonctions digestives, la fonction biliaire et la muqueuse de l’intestin, les petites insuffisances hépatiques, les lithiases biliaires, les colopathies.
Action également sur les colopathies inflammatoires comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique.
Action sur toutes les surcharges métaboliques et pondérales (surpoids, troubles du cholestérol et surtout des triglycérides).
Action sur le système nerveux central. Il stimule la mémoire et le tonus psychique (action euphorisante). La stimulation du système nerveux doublée du nettoyage hépatique en fait un bon médicament des nerveux chroniques.

 

Version imprimable