Afin de mieux comprendre le comportement des médecins à exercice particulier (MEP) franciliens, l’URPS médecins libéraux Ile-de-France a réalisé une étude quantitative portant sur les pratiques des médecins généralistes dans six situations cliniques. L’objectif était d’étudier une population ciblée : les médecins généralistes ayant recours aux outils thérapeutiques alternatifs, dits parfois « non conventionnels ».

 

Consulter l'article sur le site de l'URPS IDF